Aller au contenu principal
logo
Ressource

Plan bruxellois de soutien aux familles monoparentales

Auteurs

Parents solos

Edition

Juillet

Année

2021

En savoir plus

Cliquez ici

 

Introduction

"La Région de Bruxelles-Capitale compte sur son territoire un nombre très important de familles monoparentales. Près de 65 000 ménages monoparentaux sont en effet dénombrés. Les parcours de vie qui mènent à la monoparentalité de ces familles sont divers (séparation, décès, violences conjugales…) et leurs situations le sont tout autant (statut social, emploi, santé, âge).

Un constat marquant

Un constat marquant apparaît cependant : à la tête de ces familles, se trouvent pour la toute grande majorité (86 %) des femmes (Source: ibsa.brussels/themes/population/menages). La monoparentalité est donc un phénomène genré, qui demande à être appréhendé comme tel. En effet, non seulement la grande majorité des ménages monoparentaux sont constitués d’une femme élevant seule un ou plusieurs enfants, mais les problématiques vécues par ces familles sont imprégnées et renforcées par les inégalités de genre à l’œuvre dans notre société.

C’est la raison pour laquelle, dans le présent plan, le féminin est utilisé à titre épicène, c’est-à-dire qu’il est parfois fait référence aux mères monoparentales en lieu et place du terme familles monoparentales, afin de souligner le caractère genré de la problématique, d’autant que les mères et pères solo n’expérimentent pas nécessairement les mêmes difficultés, ni dans les mêmes proportions. Ce choix terminologique reflète donc un engagement conscient, même s’il n’implique évidemment pas d’exclure les pères solo des mesures d’actions positives qui seront décidées à l’égard des familles monoparentales dans le cadre de ce plan. Par ailleurs, lorsque nous parlons de femmes, d’hommes, de mères ou de pères dans ce plan, nous faisons référence aux personnes qui s’identifient comme telles. Nous avons, lors de la préparation et de la rédaction de ce plan, intégré consciemment à nos réflexions la situation particulière de nombreuses personnes cumulant les facteurs de discrimination et se trouvant à l’intersection de plusieurs de ceux-ci.

Difficultés des familles monoparentales

Les familles monoparentales sont confrontées à de nombreuses difficultés et supportent seules l’ensemble de la charge mentale, financière et quotidienne du foyer, y compris la prise en charge des enfants. Elles cumulent donc à elles-seules emploi, formation ou recherche d’emploi, éducation des enfants et organisation du quotidien. Dans de nombreux cas, s’ajoutent encore à cela les combats administratifs ou judiciaires liés à l’entrée en situation de monoparentalité et à la reconnaissance de leurs droits.

Les mères monoparentales encourent un risque accru de pauvreté en raison de la diminution de leurs revenus à la suite de la séparation, à l’inégale répartition des frais liés aux enfants avec l’ex-conjoint, au coût du logement, ainsi qu’à une flexibilité et une disponibilité sur le marché de l’emploi rendues plus difficiles par le fait de supporter seules l’éducation des enfants. Ceci s’ajoute au fait que, rappelons-le, les femmes se retrouvent plus souvent occupées dans les secteurs les plus précaires et les moins rémunérateurs de notre économie.

Dans ces familles, un seul revenu doit subvenir à l’ensemble des besoins du ménage, ce qui, de fait, induit des limitations dans de nombreux domaines : accès au logement, aux soins de santé, à une alimentation équilibrée, à la crèche, aux sports, à la culture, aux loisirs, à un environnement sain, etc. Le cumul de ces difficultés augmente le risque d’isolement social ou de burn-out, avec toutes les incidences négatives qui en découlent sur la santé et l’épanouissement personnel tant des parents solo que des enfants.

Face à ce constat préoccupant, le Gouvernement bruxellois s’est engagé, dans sa Déclaration de Politique Régionale2 , à établir un plan d’actions spécifique aux familles monoparentales et en particulier aux femmes seules avec enfants, en concertation avec les acteurs du secteur associatif actifs aux côtés de ces familles."

 

Mots-clés

  • Monoparentalité
  • Précarité
  • Isolement
  • Insertion socio-professionnelle

Vignettes

Ressources